* Accueil * Qui suis-je ? * textes choisis* Email * messages des anges *

 

 

 
 

 

 

 

  

   Message capté le 30 décembre 2008  
   

"Amour divin, toi que je sens chaque  jour, je te rends grâce pour ce que tu m'apportes.

Sans toi, je n'ai ni chance ni bonheur. C'est grâce à la foi qu'il m'est aisé de constater cela.

Chaque fois que je prie que tout se déroule selon l'ordre divin, le meilleur arrive dans ma vie."

Martin Luther King*

 

C'est en se détachant des soucis et en les remettant entre les mains de Dieu que les solutions arrivent.

C'est utile et tellement apaisant de se laisser porter par l'amour divin ! quel bonheur de connaître le détachement face aux moments difficiles  !

Il est évident qu'il faut se battre, bien que ce ne soit pas le mot adéquat, se battre, c'est accepter avec sagesse ce qui arrive, prendre du recul face à la situation pour la gérer au mieux.

Ne pas cesser de croire que ceci n'est pas un hasard, et même si tout nous dépasse, rester confiant et serein.

Plus vous allez l'être, plus ceux qui vous guident auront la possibilité d'intervenir au mieux, car à tout vouloir contrôler ou garder, à tout vouloir comprendre en se posant trop de questions, vous empêchez les anges de faire leur travail de protecteurs et de conseillers, votre mental et votre ego interfèrent et ferment les portes à vos amis célestes, vos potes en ciel (potentiels).

C'est dans la foi que vous parviendrez à trouver le bonheur. C'est dans la confiance et le recul que votre chemin sera éclairé sans l'ombre d'un doute.

Je ne manque pas de vous souhaiter à chacun une sereine et joyeuse année 2009, malgré les tragédies qui touchent notre monde.

Aidez les miséreux au mieux et si vous pensez qu'ils sont trop loin pour ça, aidez ceux qui sont autour de vous.

Aider son prochain vous aidera aussi dans cette vie et dans l'autre vie.

Chaque jour, faites juste une bonne action, si chacun en faisait une, le monde s'améliorerait constamment.

Soyez attentifs aux autres et à Dieu qui nous a créés.

 

Soeur Emmanuelle

 

***

 

*N.B. j'ai d'abord entendu la petite prière de Martin Luther, puis Soeur Emmanuelle